Reportages 2012

 

Ces chiens, stars du grand écran : portrait de Patrick Pittavino, dresseur de chiens pour le cinéma français. L’homme et ses chiens ont participé à près de 150 films, dont Didier, Arthur et les Minimoys, Trésor ou encore Astérix. Diffusé en mars 2012 sur France 3 Haute-Normandie. JRI : Emmanuelle Partouche

Le phénomène Mister V : Originaire d’un petit village près de Grenoble, Yvick Letexier, alias Mister V est un des précurseurs de l’humour sur internet. Ses vidéos comptabilisent 45 millions de vues sur Youtube, 75 000 personnes le « suivent » sur Twitter  et près de 400 000 fans « aiment » sa page sur Facebook. Portrait diffusé en juin 2012 sur France 3 Alpes. JRI : Grégory Lespinasse

Publicités

Qui suis-je ?

Après deux ans d’école de journalisme au CUEJ de Strasbourg, j’ai intégré le planning de France 3 en CDD en octobre 2011. Rédactrice, je travaille essentiellement dans les régions qui commencent par A : Alsace, Auvergne, Alpes. Je m’intéresse aux chaussures et aux religions, aux questions de handicap et aux réseaux sociaux.

Doyoubuzz : http://www.doyoubuzz.com/vol
Facebook : http://facebook.com/volana1
Twitter : http://twitter.com/#!/Volana

Dans la peau d’une Malgache… née en France

Quand tu es Malgache né en France ou Français d’origine Malgache, voilà ce que tu vis :

– Tu es blanc (vazaha) à Madagascar et noir en France

– Quand les gens ne connaissent pas de Malgache ils pensent que tu es métisse, Antillais, Chinois, Taïlandais, Arabe, Réunionnais, Mauricien, Indien, Pakistanais, bref TOUT… sauf Malgache

– Tu sors soit avec un black, soit avec un vazaha, mais pas avec un Malgache… bah ouai, t’aurais l’impression de sortir avec ton cousin!- Tu sais que Cachan c’est la capitale malgache en France- Ici les « o » se prononcent « o » et pas « ou »- Peut être que tu sais pas ce qu’il y a dans les nems, mais toi au moins, tu sais ce qu’il y a dans les samosas (prononcer sambos)- Tu traînes avec un(e) pote malgache qui n’est pas de ta famille et que tout le monde croît que vous êtes frères / soeurs- Certaines personnes ont une attitude étrange, ils parient sur qui prononcera ton nom le plus rapidement possible…

– On te demande régulièrement : « Tu veux pas trouver un pseudo, parce que ton nom, il est quand même vachement long » (et dans ta tête tu imagines la personne qui te demande ça en train de se faire frapper par des kangourous)

Le fric c’est chic

– Au pays t’es riche mais en France t’es pauvre

– Tu connais la valeur de l’argent, bah ouai, t’es pauvre

– tes parents n’ont jamais d’argent, mais quand il faut claquer 1500 euros pour aller à Mada, ils peuvent le faire 2x par an !

Tu n’es pas en retard, ce sont les autres qui sont en avance

– Tu fais la différence entre heure française et heure malgache (ou africaine, antillaise, etc.) : quand on te dis 20h, t’es pas là avant 22h

Le riz c’est comme l’eau, tu l’enlèves aux Malgaches, ils meurent

– Tu manges du riz tous les jours

– Tu te fais engueuler parce que tu veux manger autre chose que du riz (les enfants à Mada, ils n’ont rien à manger eux)

– T’es choqué de voir la quantité de riz qu’ils mangent à Mada (matin, midi et soir) : entre 3 et 4 fois ton assiette

– Les Malgaches au pays sont choqués de voir la quantité de riz que tu manges (le midi seulement), ils ont peur que tu meures de faim

– Tu comprends toujours pas comment on peut boire l’eau du riz

Ta famille, elle est folle

– Tu sens la déception dans les yeux de tes parents quand ils voient que tu ne sors pas avec un Malgache (si jamais tu leur dis que tu sors avec quelqu’un !)

– Chaque fois que tu rends visite à de la famille, il y a toujours une tante qui te dis « t’as grossi ! »

– Tes parents confondent souvent le masculin et le féminin, mais dès que tu leur fais la remarque, ils te répondent « j’ai appris à parler français avant toi ! »

– Tes parents disent « sac au dos » au lieu de sac à dos

– Pour se faire entendre dans la famille, mieux vaut parler plus fort que les autres

– Tes parents ont minimum 4 frères et soeurs

– T’as environ 350 cousins

– ta famille est super fière quand tu parles en malgache

– Tes parents regardent toujours « Thalassa » et « faut pas rêver » pour voir s’il y a un docu sur Mada

– Tes parents disent qu’ils allaient à l’école pieds nus, qu’ils n’avaient pas d’ordinateur, ni de portable, ni de livres, ni de télé (s’ils étaient riches, ils avaient LA RADIO !), ni de psp, ni de wii, ni de facebook, ni de mac do, ni de, ni de, ni de, ni de etc… et qu’ils s’en sortaient quand même

A l’école, t’es obligé d’être meilleur que les autres, sinon, aller simple pour Ivato

– T’es le seul Malgache de ta classe, de ton collège, de ton lycée, de ta fac, de ta ville (excepté si tu habites à Cachan)…

– Tout petit t’avais le malheur d’avoir une mauvaise note (inférieure à 16/20), tes parents te menaçaient de rentrer au pays

– Tout petit tu ramenais un 19/20 avec fierté, tes parents te disaient « c’est pas un 20 »

Madagascar le film : « I like to move it, move it »

– On te dis souvent « Madagascar, comme dans le film ? », suivi de « il y a des habitants à Madagascar, je croyais qu’il n’y avait que des lémuriens ?! »

– T’es quand même fier de voir les affiches du film « Madagascar » et « Madagascar 2 » dans le métro

– T’es le premier à aller voir le film

– Tu comprends pas pourquoi la voix de King Julian a un accent antillais…

Les musiques, les soirées malgaches

– Tu rigoles quand tu regardes les clips malgaches, ça fait vraiment blédard !

– Tu te rends compte que c’est pas Claude François qui as inventé « si j’avais un marteau » mais les Surfs!!!

– T’as eu honte de voir que dans le groupe Tragédy, il y avait un Malgache

– T’as honte quand les Malgaches (surtout si c’est ta mère) chantent dans un karaoké (surtout si c’est du Mireille Mathieu)

– Tu te rends compte que les Malgaches sont doués (voire même surdoués) partout sauf pour chanter…

– Tu voulais pas accompagner tes parents dans les soirées malgaches parce qu’ils t’obligeaient à danser devant eux

– Tu comprends pas pourquoi Magic System fait un carton en France et pas Jerry Marcoss

Dans la peau d’une mono (phrases cultes)

Juillet 2012. Je pars en Islande, faire la mono. Je n’ai jamais monté une tente, jamais fait de camping, jamais été en colo… Je dois gérer 19 ados avec leur appétit, leurs coups de gueule, leurs hormones qui les travaillent (pas de mixité dans les tentes !). Finalement, ces gosses étaient extrêmement géniaux. Ils disaient aussi beaucoup de conneries… Florilège !

Dans l’avion, au décollage, Robinson a les oreilles bouchées : « ça fait mal, on dirait que je me fait dépuceler les oreilles ».

Benjamin prend l’avion pour la première fois : « Hey, il y a des trous dans les nuages ».

Robinson à Volana : « Tiens, écoute ça ! Ah bah non, c’est moi qui ai les écouteurs »

– Benoît, à propos de la mascotte « T’as vu, il a une poche à l’avant »
– Aglaé : « Normal, c’est un kangourou ».

Pierre (à propos des mouches) : « Il n’y a pas d’essuie-glaces portables parce que là, c’est insupportable »

Pierre : « De toute façon se battre c’est con parce qu’il y en a toujours un qui est plus fort que l’autre »

Maël à Benoît : “Je veux pas faire de suppositions mais il faudrait éviter de mettre le manche en plastique de la poêle sur le feu du barbecue”

– Volana : « Eh bah il est vachement bon le poisson »
– Benoît : « Il n’y a pas de poisson… »

– Volana : « Pourquoi vous avez emporté la poubelle avec vous au lieu de la jeter ? »
– Maël : « Parfois on fait des trucs cons parce qu’on oublie d’être intelligents »

Cilla regarde son brugnon : « Elle n’est pas très cuite »

Manon prend une photo
– X : « Tu vas la mettre en photo de profil ? »
– Manon : « Mais il est de face ! »

– Benoît : « Alors, il va continuer à pleuvoir ? »
– Un Islandais : « En Islande le temps c’est comme les femmes c’est imprévisible ! »

Marie : « Le problème des douches collectives c’est qu’on se douche collectivement… »

– Benoit : «  Elle est claire cette bière »
– Volana : «  Elle éclaire ? »
– Benoit : « Non elle n’éclaire pas, elle est claire ! »

– Un Français : « Tiens, voilà le savon »
– Laurene : « Thank you very much »

Volana : « Plus il fait froid, plus je porte de vêtements… »

– Benjamin (au milieu de la montagne, en rando) : « On aurait du couper à travers champs ! »
– Manon : « Où tu vois des champs ?! »

– Vincent : « ça a la couleur de l’eau, ça a l’odeur de l’eau, ça ressemble de l’eau »…
– Volana : « l’eau n’a pas de couleur »
– Antoine : « l’eau n’a pas d’odeur non plus »

Cilla : « Je me suis pas lavée depuis deux jours, je ne sais même plus comment me laver »

– Alexis : « En colo, il y a toujours des boulets, et même quand il n’y en n’a pas, il y en a qui le deviennent »
– Volana : « Il faut un quota de discrimination positive de boulets »

Benjamin : « Les Islandais ils sont pas racistes, ils ont des moutons noirs »

– X : « Mais qu’est ce qu’il mange Benjamin ? »
– Vincent : « La bouche de Clémence ! »

– Maël : «  Qui est ce qui n’a plus de vêtements ? Qui est à poil dans deux jours ? »
– Maxime : « Moi, mais c’est pas un problème ! »

Benjamin à Robinson : « Don’t feed the birds ça veut dire ne pas manger les oiseaux ? »

Marie : « Goûte le jus de myrtille, ça a un goût de myrtille »

Antoine : « Si on joue au Times up avec Aglaé ses points comptent double… Le problème c’est que 0 x 2 ça fait toujours 0… »

Robinson mange de la poudre de chocolat : « on dirait des lapins en chocolat qu’on aurait rappé avec une rappe à fromage ».

– Aglaé chante Balavoine : « Je ne suis pas un héros! »
– Maxime : « ah bah ça c’est clair! »

Antoine : « monter sur une baleine c’est plus réaliste que de se faire tirer par des canards »

– Antoine : « François il dit jamais de conneries »
– Alexis : « C’est parce qu’il réfléchit avant de parler »

Manon : « Pourquoi il fait chaud alors qu’il fait froid? »

– Volana observe les oiseaux : « On est en mode ornithorynque »
– Antoine : « ornithologue tu veux dire »

Volana : « Jimmy Hendricks il fait de la guitare, en plus il est musicien ».

Clémence: « Eh Antoine, ça pond des œufs les baleines ? »

Maël : « Non on ne peut pas se baigner dans l’océan, c’est pas mouillé, enfin c’est pas chauffé »

Volana: « Le lendemain, c’était hier? » (x4)

– Volana : « Arrêtez de dire  »monter en haut » parce qu’on ne peux pas monter en bas! »
– X : «  Si on considère que mon caleçon est en bas, alors dans ce cas je peux monter en bas. »

Volana: « Quand t’es un acteur connu, c’est bien. Mais avant d’être connu, t’es pas connu! »

– Florence : “Oh, des gros canards !”
– Léa : “Ce sont des oies…”

– Robinson : « J’ai essayé de dormir en fermant les yeux, mais  j’ai pas réussi »
– Volana : «  Et t’as essayé les yeux ouverts? »

– Pierre : « J’arrive pas à lire »
– Alexandre : « C’est parce que tu lis le papier à l’envers »

Maël à la piscine : « Il y a un envahissement de gamins là »

Cilla : « Qui va à la place perd sa place. »

– Cilla : « 2000 personnes meurent chaque année d’une piqure d’abeille »
– Volana : « Ouah, c’est beaucoup plus que de mourir d’une piqure de requin ! »

Léa : « Les crêpes, ils les ont fait crêper ? »

Maxime : « C’est ma soeur qui m’apprend à dessiner, le problème c’est qu’elle a 5 ans… »

Aglaé : « C’est toi qui a résoud la chose ? »

– Volana : « J’ai mal au dos derrière »
– François : « Parce que tu peux avoir mal au dos devant ? »

Léa : « Nan mais ça, c’est la sosution de facilité aussi! »

Benoit: «  je fais tout pour éviter la degélation des aliments, enfin, le dégelement… »

– Vincent : « Pierre, est-ce que tu as vu un drap blanc? »
– Pierre: « ça ressemble à quoi? »

Vincent: « A un drap… blanc. »

Pierre : « J’ai tout enlevé dans la tente, t’as plus qu’à enlever le reste! »

Léa : « Elles mouchent les mouches? »

Antoine : « Donne le moi à moi! »

Antoine : « ça ressemble au pain d’épice… Sans les épices. »

Antoine: « Tu t’es servi d’une fourchette pour servir? »

Antoine : « Techniquement, le légume n’est pas un maïs. »

Cilla : «  26pouces? Ben ça fait 13 mains… »

– Mathilde: « C’est quoi ? C’est un bateau ? »
– Vincent : « Non, c’est un avion qui vole sur l’eau… »
– Mathilde: « Non, mais rigole pas, c’est possible ! »

Cilla : « Mon t-shirt, il est tout salé! »

Antoine : « Manger trop de mashmalow, ça dégoûte des mashmalow à vie, à peu près. »

– Léa : « C’est quoi? »
– Volana : « Fish soup. C’est au poisson. »

Clémence : « Je trouve que le nuage il ressemble à un triangle rond ! »

Antoine : « Un nuage ça ressemble à un tas de nuage »

– Cilla : « Mais qu’est ce qu’elle a au pied Mathilde? »
– Vincent : «  Un orteil en trop »
– Cilla : « Ah bon, sérieux ? »

Léa : « J’étais entrain de regarder le monsieur qui cuisait dans la cuisine… »

Florence : « Un ange ça vie pour la vie »

– Volana, Clémence et Florence «  On est où ? »
– Alexandre : « En 2012 ! »

– Clémence : « Le type avec les lunettes, on l’a déjà vu dans un camping avant »
– Vincent : « Ah bon, et tu lui as parlé en quelle langue ? »
– Clémence : « En anglais je crois »
– Vincent : « Ah… pourtant il est Français… »

Antoine à Volana : « On a volé tes chaussures, tu vas devoir rentrer à pieds. »

Volana à Vincent : « Il n’y a que toi comme couple tout seul ? »

Mathilde regarde les photos des macareux : « Oh les beaux macarons ! »

– Volana : « Soyons intelligentes »
– Mathilde : « On a pas besoin d’être intelligentes ont l’est déjà. »

Alexandre : « Tu sais que dans le Redbull il y a plus de sucre que dans le sucre »

Marie : « Mon frère jumeau a un an de plus que moi, enfin il a sauté une classe… »

– Clémence à Volana : « T’es notre animatrice préférée. »
– Antoine et Alexis : « En même temps on en n’a qu’une seule. »

Aglaé : « J’irai plus jamais à Marseille, de toute façon j’y suis jamais allée »